AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Quand un ami donne ton tel à une inconnue (Jo + Oz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▸ bavardages : 55

MessageSujet: Quand un ami donne ton tel à une inconnue (Jo + Oz) Mer 22 Mar - 1:58



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


A peine sortie de l’aéroport, Jo avait plongé dans la liste de numéros de téléphone qu’elle avait collectée, via des amis, pour avoir des contacts à New York. Elle les passait un par un. Des gens qui bossaient, qui étaient absents, des pas disponibles, des pas intéressés à donner un coup de main, d’autres qui ne se souvenaient pas de celui qui avait refilé le numéro. Assez peu étonnée, en fait c’était souvent comme ça, c’était aussi normal. Une inconnue qui téléphone, ça tient de l’étrange. Elle continuait sa recherche tout en commençant à songer au plan B.

Jo tape le numéro suivant. Une voix de femme répond. Son petit speech commence à être rôdé après une quinzaine d’appels. C’est parti pour expliquer qu’un ami a donné son numéro parce que Jo venait à New York pour une exposition et ne connaissait personne. Alors s’il y avait moyen d’avoir ne serait-ce que quelques infos pour trouver un hébergement, ce serait hyper sympa et même un sauvetage qui mériterait cinquante mille merci. La réponse vient sous la forme d’un rendez-vous dans un café. Je serais facile à reconnaitre, j’aurais une valise, un sac à dos et un blouson bleu. La description qui ne laissera aucun doute ! En raccrochant, Jo pousse un soupir de soulagement. Une porte qui s’ouvre. Un espoir qui nait de ne pas passer la nuit sur un banc dans un hall de gare.

Par sécurité pour ne pas se perdre entre train, métro et bus, Jo préfère prendre un taxi. L’adresse suffira pour qu’il l’emmène directement à ce bar. Combien de temps pour arriver ? Question stupide, avec les embouteillages impossible de donner un horaire. Le rendez-vous est pour en fin d’après-midi. Le chauffeur hausse les épaules, elle y sera bien avant. Soulagée, elle se cale sur la banquette arrière et regarde la ville défilée par la vitre du véhicule.

Le bar. Effectivement, il y a de la marge côté horaire. Jo s’assoit à une table et mettant bien en évidence sa valise à ses côtés et son sac à dos sur la chaise en face d’elle. Elle commande un café. Noir sans sucre. Elle baille, un peu crevée par le voyage en avion Los Angeles - New York. Il va falloir patienter deux heures. Elle sort de son sac à dos, les trois barres au chocolat achetées à un distributeur automatique à l’aéroport, de quoi caler une petite faim et meubler l’attente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO D'AMOUR
▸ bavardages : 117

MessageSujet: Re: Quand un ami donne ton tel à une inconnue (Jo + Oz) Ven 24 Mar - 1:14

Ton téléphone sonna alors que tu étais en salle de repos à l’hôpital. Tu avais travaillé plusieurs heures d’affilées et avais décidé de prendre quelques minutes de repos. Il était bien rare que tu prennes un peu de temps pour toi lorsqu’il s’agissait du boulot, tu aimais tellement ça. Voir des enfants souffrir, c’était plus fort que toi, tu ne pouvais pas les laisser dans cet état-là. Cette passion de sauver les autres est arrivée très vite, quand, encore enfant, tu as perdu ta maman. Tu ne voulais pas qu’elle parte, tu ne voulais pas qu’elle te laisse orpheline. Mais, la vie en avait été ainsi, cette fois-ci, la maladie avait été bien trop forte pour elle. Mais, toi tu avais décidé que t’allais être plus forte que tout, t’allais jamais rien lâché. Tu sauverais des vies quoi qu’il te coûte parce que plus personne ne devait souffrir comme ta famille en souffrait encore. Puis, le cancer vint aussi te toucher et là, s’en était trop. Malgré la douleur, malgré les traitements, malgré la fatigue, tu t’es encore plus attachée à ta passion, à ton rêve. Tu t’es battue et tu as gagné. Tu es forte aujourd’hui et tu as réussi à intégrer l’équipe médicale de l’hôpital de New-York. Bien sûr, tu n’es encore qu’une interne, tu as encore beaucoup de choses à apprendre mais, tu ne rechignes jamais à la tâche. Tu as connu bien pire que ça pour y renoncer maintenant.

Malgré ta pause, tu restais collée à ton écran de téléphone lorsqu’il se mit à sonner. Numéro que tu ne connaissais pas, tu pris tout de même la décision d’y répondre. Tu n’avais jamais peur de qui pouvait être au bout du fil. Une voix féminine se démarqua dans ton oreille et te raconta une longue histoire de numéro échangé. Aucun souci pour toi, tu aimais faire de nouvelles connaissances. Tant qu’elle ne voulait pas te tuer ou te séquestrer, tu étais tout à fait d’accord pour l’aider à se retrouver dans cette grande ville qu’est New-York. Finissant le travail à 16 heures, tu lui as donc proposé de se retrouver dans un bar pour faire plus ample connaissance et commencer à jouer à la guide expérimentée.

A la fin de ton service, tu ne pris pas de temps pour te rhabiller et après avoir salué tes collègues, quitta ton lieu de travail pour aller te détendre autour d’un bon chocolat viennois. Malgré que tu te dépêchas, forcément il fallait que tu sois en retard. Il fallait dire que la ponctualité ne faisait pas partie de tes qualités. Pourvu qu’elle soit encore là et ne t’en veuilles pas. Après vingt minutes de retard, tu passas enfin la porte du bar dans lequel tu avais donné rendez-vous. Tu avais une tête à coucher dehors à cause de ton boulot mais, tu avais respecté ta parole, tu étais présente pour elle. Balayant la pièce du regard, tu vis enfin ce fameux sac à dos accompagné de la valise. Tu t’approchas de la jeune femme qui était assise à la même table que ces fameux indices pour la repérer. « Salut moi c’est Oz, toi c’est Jo si je ne me trompe pas c’est ça ? » N’attendant pas sa réponse, tu poussas son sac sur le côté et t’installa en face d’elle, sans même avoir son accord. « Je suis désolée pour le retard, c’est toujours la galère pour être à l’heure dans cette ville. » Oz avait l’habitude des bouchons et pourtant, elle ne s’y faisait jamais. « Et désolé pour ma sale tête, le boulot m’a épuisé. Et toi expliques moi mieux ce que tu fais ici ? » Oz, elle parlait tout le temps, sans s’arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 55

MessageSujet: Re: Quand un ami donne ton tel à une inconnue (Jo + Oz) Dim 26 Mar - 22:02



Les cafés s’étaient enchaînés et les barres chocolatées étaient englouties. L’heure du rendez-vous avez sonné, mais personne ne pointé son nez. Etrangement, cela n’étonne pas totalement Jo. Elle-même, si elle avait reçu un coup de téléphone d’une parfaite inconnue, serait-elle venue ? Aucune certitude. Elle suppose que c’est une question d’intonation de voix, avait-elle été convaincante ? Oz doit avoir téléphoné à l’ami en commun, d’un mot à l’autre, ils se seraient pris le chou pour que la jeune femme envoie paître ami et inconnue. Elle sort sa liste, il reste encore des noms. Quatre pour tout dire. Son téléphone posé devant elle, les coudes sur la table, le front posé dans ses mains, la fatigue se fait sentir. Elle piquerait presque du nez. C’est à ce moment-là qu’un bruit de chaise qu’on tire lui donne un sursaut. Elle voit une jeune femme s’installer en face d’elle et qui se présente. Oz ! Son rendez-vous ! Jo n’ose pas vérifier l’heure, en fait peu importe, elle est là.

Oui, je suis Jo. Enchantée Oz. C’est une tornade blanche qui s’installe et lance la conversation. Un bon réveil matin, même si c’est le début de soirée. Jo sourit.C’est pas grave pour le retard. Même si ça l’a faite stresser. Elle n'a pas pensé au retard dû à la circulation, à l’heure de la débauche, elle doit être colossale. Elle a envie de poser la question sur son boulot, lequel, mais pas le temps. Son interlocutrice veut tout savoir d'elle, et c’est mieux de commencer par là. Alors, ce que je fais à New York. Je suis sculpteure. Je fais des trucs en ferraille que je soude. La plupart ressemble à des animaux, mais c’est surtout pour répondre à la demande. Je fais des assemblages énormes et j’en fais aussi des petits. Une galerie d’art new-yorkaise m’a proposé d’exposer ici. C’est... Tu écartes les bras, paumes de mains vers le haut. Un quasi miracle. C’est que ça en ce moment, depuis que j’ai commencé à faire ces créations. Même toi, tu es un miracle. Venir à ma rencontre, sans rien savoir de moi. Bref, voilà, il faut que je monte l’expo et que je sois là pour le lancement. Je connais pas grand chose de New York, j’y ai passé deux ou trois jours par-ci par-là, mais pas pour connaitre la ville. Je n’ai pas très envie de m’enfermer entre les quatre murs d’une chambre d’hôtel. J’ai plutôt envie de rencontrer du monde et partager la vie ici avec des personnes sympas. Un premier aperçu de la situation qui mérite de reprendre son souffle. Elle en profite pour placer la question du début de la rencontre. Et toi, tu fais quoi dans la vie ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand un ami donne ton tel à une inconnue (Jo + Oz)

Revenir en haut Aller en bas

Quand un ami donne ton tel à une inconnue (Jo + Oz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vous n'avez pas compris le Seigneur des Anneaux si...
» Fan fic' avis~
» POUCELINA • Quand l'amour donne des ailes....
» Jukebox ∞ Quand la musique est bonne, quand la musique donne, quand la musique sonne, sonne, sonne, quand elle guide mes paaaas ♪ ♫
» Charlie ♦ Si un âne te donne un coup de pied, ne lui rends pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baby, Talk Is Cheap :: NEW YORK STATE OF MIND :: MANHATTAN-