AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

une bouteille de gaz dans une cheminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:17



i guess i'll never learn.
Sohan Milstone

Salut les gars, moi c'est Sohan Milstone, mais mes amis m'appellent Soh. Il y a vingt-quatre ans j'ai embelli le monde en arrivant à New York, le 4 Janvier 1993. Je suis hétérosexuel et ce jusqu'à nouvel ordre et si tu veux tout savoir, je suis célibataire. Pour gagner ma vie j'exerce le métier de barman, et ça me plaît plus ou moins. Petite anecdote : il paraît que je ressemble à Toni Mahfud. Oh et avant que j'oublie : ceux qui font partie du groupe luxuria sont les plus beaux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


t'as bien des tics, des petites manies ou des habitudes ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Chaque jour tu te couches au petit matin. Tu croises en rentrant tous les travailleurs qui se lèvent pour aller bosser et tu souris dans ton fort intérieur, en voyant leur gueule et en imaginant la journée qui les attend. Toi tu vas bosser comme si tu allais en soirée. Tu sais que tu vas passer du bon temps et rencontrer des nanas. Tu testes encore ton charme en les baratinant, ça t'amuse de voir combien de temps ça va prendre, même si t'as compris assez tôt que t'étais le genre de mec qui plaisait sans avoir à vraiment faire d'efforts. T'en joues beaucoup. Et t'aimes voir où ça va te mener. Chez laquelle, dans quel lit. Tu aimes les femmes, leur volupté, autant que tu les méprises. Et quand tu n'es pas occupé avec l'une d'elles, tu exerces ta passion, le dessin. C'est ton truc, à peu près depuis que tu es en âge de tenir un crayon. A toute heure les idées fusent dans ton esprit. Tu es un créatif, mais tu gardes ce côté de ta personnalité pour toi. C'est ton jardin secret, un terrain hors limite. C'est à vrai dire le seul moment où tu es calme, concentré sur ce que tu fais, silencieux. Parce que ce qu'on remarque de toi la plupart du temps c'est surtout ta grande gueule, tes poings que tu sors pour un oui ou pour un non et ton caractère de merde. Oui, toi tu veux que les choses se fassent toujours comme tu le souhaites, tout de suite, parce que tu ne supportes pas d'attendre. Et quand rien ne se passe comme tu le veux tu pars en vrille, littéralement. Ca fait parfois peur à certains parce que t'es imprévisible. Tu peux passer de zéro à cent en un quart de seconde pour un simple détail, mais c'est suffisant pour te mettre hors de toi des fois. Faut dire que les substances que tu ingères doivent sans doute jouer là dedans. Mais c'est ce que tu es et tu ne prévois de changer en rien, sous aucun prétexte. Pas de concessions, pas de contraintes d'horaires, ni servitudes. C'est ton idéal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Derrière l'écran, c'est qui ?
Salut ! T'es un petit curieux, je sais, tu veux tout savoir sur moi. Alors, moi c'est tat et j'ai 23 ans. Je viens de montpellier. Je suis dispo 5/7 pour RP. Et la question à un million, comment j'ai connu le forum ? Grâce à prd. Je suis d'accord, de recevoir du courrier de JR Smith à mes risques et périls.


Code:
<a href="http://talkischeap.forumactif.org/u41">▷</a> <b>TONI MAHFUD</b> ▻ sohan milstone


Dernière édition par Sohan Milstone le Dim 19 Mar - 23:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:17


don't you mind ?
Du plus loin que tu te rappelles, tu ne saurais dire à quoi elle ressemblait. Ta génitrice, ou plutôt de ce que tu en sais, une adolescente instable qui s'est retrouvée en cloque, sans même savoir de qui était l'enfant. Tu n'en parles jamais. Tu ne l'appelles pas ta mère car elle ne l'a jamais été. Et même si tu ne sais pas dans quelles circonstances ça s'est déroulé, tout ce que tu as retenu c'est qu'elle a fini par se débarrasser de toi. Pendant longtemps, tu lui en as souvent voulu, tu t'imaginais la retrouver un jour, lui demander pourquoi, tandis qu'une part de toi se sentait toujours coupable de ce rejet. En tant qu'enfant, ça a été difficile de ne pas le prendre pour toi, de te dire que tu n'étais pas le problème, alors tu t'es renfermé sur toi même. Durant tes premières années au foyer tu vivais ainsi comme une ombre, fuyant les autres de peur de revivre encore une fois le rejet. Tu restais dans ton coin, enfermé dans ton mutisme. Tu évitais de te faire remarquer, rasant les murs comme un détenu qui purge sa peine sans faire de vagues.

Les jours passaient, les mois, les années, et tu restais toujours égal à toi même, un enfant solitaire et renfermé. Tu te créais ton propre monde dans le dessin, inventant des paysages idéalisés, des visages souriant. Tu ne trouvais refuge que dans la création, laissant ton imagination guider ta main sur le papier, réalisant des formes auxquelles tu ajoutais la couleur. Tu aurais pu avoir n'importe quelle autre passion, mais le dessin s'était révélé à toi comme une évidence. Tu avais trouvé ton échappatoire, ta porte de sortie pour fuir l'environnement dans lequel le monde t'avait oublié. Tu avais développé depuis longtemps la capacité à ne pas te plaindre, mais surtout à faire abstraction des gens autour, des cris, de la saleté. Il n'y avait que sur le chemin de l'école que la réalité te rattrapper. Tu faisais ce même chemin chaque jour, regardant toujours les fenêtres des bâtiments le long de la route, t'imaginant les familles à l'intérieur, avec une maman qui prépare le petit déjeuner, un papa qui se rase dans la salle de bain, et les enfants qui chahutent autour de la table dans la salle à manger. A chaque fenêtre tu te représentais une nouvelle famille, dans un nouveau décor. Tu te les imaginais avec tellement de réalisme que petit à petit ton coeur se serrait, réalisant que tu n'aurais jamais tout cela.

Et puis un jour, elle est rentrée dans ton champ de vision, éclipsant tout le reste. Elle était le feu quand toi tu étais la glace. Elle représentait le danger qui t'attirait pourtant comme une mouche. Tu l'observais, tout en restant toujours en retrait, craintif d'aller vers les autres. Tu n'avais jamais vraiment tissé de lien avec quiconque auparavant, mais elle t'inspirait quelque chose de nouveau. Elle avait cet aura que tu ne pouvais pas nier, une façon de captiver les gens autour d'elle, un charisme qui faisait que personne ne l'interrompait quand elle prenait la parole. Un charisme qui te fascinait. Et tu commençais à la dessiner, faisant d'elle ta muse à son insu. Tu reproduisais chaque trait sur le papier, en l'idéalisant quelques peu sans pour autant t'en rendre compte. Mais bien sûr il fallait qu'elle te surprenne. "C'est moi que tu dessines ? Sérieux, c'est bizarre..." qu'elle t'avait sorti. Tu étais resté con sur le coup, te sentant comme pris en faute. Et c'est comme ça que tout a commencé.

Elle est devenu ton inséparable alors que vous n'étiez encore que des gamins. Elle avait ce côté extraverti qui te chamboulait, toi qui était un garçon introverti et solitaire. Mais tu te découvrais avec elle, tu te libérais de tout ce qui t'avait encombré jusque là. Elle était la seule qui arrivait à te faire extérioriser. Vous discutiez de tout, et elle riait beaucoup. Elle avait un rire doux de petite fille qu'elle n'avait pas perdu en grandissant. Le temps s'arrêtait avec elle, et plus rien n'avait d'importance. Tu écoutais longuement le récit de sa vie, de ses souffrances, elle qui n'avait pas eu la vie facile. Mais tu admirais son envie de vivre, cette lumière qu'elle avait encore et malgré tout, cette envie de croquer le monde. Vous vous imaginiez voyager ensemble, faire de grandes choses, réussir. Et en attendant de réaliser vos rêves, vous faisiez les quatre cents coups, partageant la grande majorité de vos premières expériences. Tes premières bières, ton premier baiser, ta première fois à faire le mur. Elle avait changé ce que tu étais, et t'avais donné ce goût du risque, ce brin de folie que tu ne soupçonnais pas jusqu'alors. "Tu penses qu'on se mariera un jour ? Ca serait l'idéal. Pas de prise de tête, pas d'entourloupes" T'avais simplement souri. "Et ensuite ? On a des enfants et on vit heureux jusqu'à la fin des temps ?" Tu secouais la tête, comme pour chasser l'idée de ton esprit. Même dans tes rêves les plus fous elle n'aurait jamais pu être tienne, même si tu le voulais plus que tout.

Mais ça ne pouvait durer. Tu aurais dû t'en douter en la voyant arriver. T'as voulu croire qu'un truc de bien pouvait aussi t'arriver pour une fois. Et sans le savoir, vous vous étiez offert une éternité dans un nombre de jours limités. Elle était trop jolie pour rester dans ce foutoir. Trop bien pour le foyer. Elle était le genre de fille qu'on voit dans les catalogues, avec ses longs cheveux blonds et ses yeux brillants. Tu n'aurais jamais du poser le regard sur elle mais tu ne regrettais pas dans le fond. Tu aurais du savoir qu'elle n'était pas pour toi, qu'on finirait par te la retirer. Et ils l'avaient fait. Eux, sa nouvelle famille d'accueil. Tu l'avais vu partir avec eux et tu avais doucement senti quelque chose se briser en toi. Tu les avais regardé l'emmener avec ce regard, comme pour les mettre en garde que tu les tuerais si quelque chose lui arrivait. "Ne m'oublie pas" que tes lèvres mimaient pour qu'elle comprenne de l'autre côté de la vitre. Et elle secouait la tête, comme une promesse que vous vous faisiez.

Après ça tu as fini par t'en remettre bien sûr, mais tu n'as plus jamais donné la possibilité à qui que ce soit d'entrer dans ta vie. Elle avait été la seule en qui tu avais vu autre chose que de la faiblesse, la seule qui t'avais inspiré autre chose que du mépris. Elle n'avait en rien atténué cette haine que tu avais pour la gente féminine, car tu avais vu en elle l'exception que tu ne retrouverais plus. Aucune fille n'a jamais été assez bien, ou alors c'est que tu ne leur laissais aucune chance. Même plus tard, une fois sortie du foyer, tu poursuivais ta vie en solitaire. Il y avait parfois des femmes autour de toi, mais tu ne faisais que les utiliser. Que ce soit pour le sexe ou pour te servir, tu arrivais toujours à les faire plier. Sinon tu usais de vices pour y parvenir. Et tu remarquais que malgré les plaintes, elles restaient toujours auprès de toi, acceptant de se soumettre à chacune de tes volontés. Alors tu n'arrêtais pas. Tu te fichais de ce qu'elles ressentaient, de les faire souffrir, de les humilier, tant que tu obtenais ce que tu voulais. Encore aujourd'hui, il n'y a que ça qui compte. Et tu ne changeras pas. Pas de sitôt.



Dernière édition par Sohan Milstone le Mar 21 Mar - 16:35, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO D'AMOUR
▸ bavardages : 117

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:29

    encore merci et merci de tenter mon scénario amen amen amen amen
    t'es vraiment le plus beau tu sais hehe brille
    bienvenue officiellement sur le forum et bon courage pour ta fiche vilain monsieur coeur calin miranda dolce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:35

OOOOH VA Y AVOIR DE LA CASSE brille

BIENVENUE POUR TE FAIRE CASSER LES DENTS PAR KIWI brille
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMINOU
▸ bavardages : 222

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:36

Bienvenue parmi nous dolce

Si tu as la moindre question, n'hésite pas abraxas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINOU
▸ bavardages : 180

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:40

Bienvenue à toi calin

PS : pour répondre au titre de ta fiche, je pense que ça doit faire boum *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 20:45

o - pas de quoi babe. je suis contente d'être ici et de rp brille

k - bwahaha je pense qu'on va se marrer !

d - j'imagine ouais, merci pour l'accueil ! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 141

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 21:00

ça promet d'être intéressant tout ça, hâte de lire vos rps excité
bienvenue parmi nous brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 49

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 23:33

Bienvenuuuuu !! yaaah

Prie pour ne pas mourir de la main de Kewan XDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 23:45

Kiwi... vaut mieux pas t'auto surnommer comme ça, tu perd toute crédibilité!

Bienvenue Sohan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Dim 19 Mar - 23:58

je voulais pas le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Lun 20 Mar - 0:16

Héhé, tu diras moins ça quand tu morfleras
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Lun 20 Mar - 0:29

mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 55

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Lun 20 Mar - 1:08

Bienvenue sur le forum. coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 31

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée Mar 21 Mar - 13:18

merci coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: une bouteille de gaz dans une cheminée

Revenir en haut Aller en bas

une bouteille de gaz dans une cheminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» SHIRA (×) j'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée.
» (romy) une bouteille de gaz dans une cheminée.
» Comment faire rentrer un oeuf dur dans une bouteille sans le toucher ?
» Bouteille à la mer...
» Une bouteille de vodka, deux grands enfants et trois étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baby, Talk Is Cheap :: TAKE A CHANCE ON ME :: COME AS YOU ARE :: WELCOME IN TOWN-