AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Highway to Hell (ft. Zohra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▸ bavardages : 74

MessageSujet: Highway to Hell (ft. Zohra) Dim 12 Mar - 22:47

Highway to Hell [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]La nuit est tombée depuis déjà de longues heures lorsque tu retires ton casque de ta petite tête et que tu mets fin à ton live sur twitch, tu prends alors conscience que tu as passé près de cinq heures à streamer et tu ressens le besoin de sortir prendre l'air, de te changer les idées. Tu enfiles une veste en cuir, cherche tes clefs de voiture et de quoi te rouler plusieurs joints, fouillant dans chacune de tes planques habituelles, tu rageais en comprenant que tu n'avais plus la moindre once d'herbe dans ton appart. "Putain ça craint..." Tu tentais alors de joindre ton fournisseur habituel, craignant fortement qu'il soit actuellement en soirée vu l'heure qu'il était. Tu tombais constamment sur sa boite vocale et tu te décidais alors à sortir de chez toi, bien décidée à aller rendre visite à ton fournisseur de secours qui se trouvait en plein cœur du Bronx. Autant dire que tu n'étais pas totalement rassurée à l'idée de te rendre dans ce quartier à une telle heure mais tu en avais bien trop besoin au fond, en bonne droguée que tu es tu avais besoin de ta dose, rien ni personne n'allait t'en empêcher, pas même le froid hivernal qui régnait sur New-York ce soir.
Le trajet se déroula sans la moindre encombre, tu ne tardais pas à retrouver ton dealer de secours et tu achetais de quoi tenir une bonne semaine au moins histoire d'être un peu tranquille. Tu t'installais dans ta voiture et tu te roulais un joint tout en écoutant la musique à fond, chantant à tue-tête dans ta caisse, oubliant l'espace de quelques minutes tous tes problèmes.
Tu étais parfaitement détendue en démarrant ton véhicule, plus rien ne semblait pouvoir entacher cette belle soirée que tu comptais bien prolonger encore un peu en te rendant dans un club. Tu prenais donc la route d'un club que tu connais bien, tu allais certainement y retrouver quelques visages familiers et tu étais impatiente de pouvoir t'enchaîner quelques verres d'alcool fort pour parfaire cette soirée, mais c'était malheureusement sans compter sur le fait qu'une voiture allait venir accrocher la tienne, cassant au passage l'un de tes rétroviseurs.
T'avais beau vouloir garder ton calme, tu ne parvenais pas à te retenir de pester avant de sortir de ton véhicule, tu n'avais vraiment pas besoin de ça...
Tu t'approchais de l'autre voiture et tu faisais des signes à la conductrice afin qu'elle sorte elle aussi, t'avais bien l'intention de régler ça au plus vite, de remplir rapidement le constat et de repartir aussitôt... Tu dévisageais la jeune femme tandis qu'elle sortait de son véhicule à son tour et tu ne pu t'empêcher de lui envoyer une petite pique d'un ton sarcastique "Vous l'avez eu dans une pochette surprise votre permis ou quoi ? "  Tu venais sans doute d'allumer la mèche, mauvaise décision sachant que tu voulais partir de là au plus vite...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 61

MessageSujet: Re: Highway to Hell (ft. Zohra) Lun 13 Mar - 18:57

Highway to Hell [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]La journée, puis la soirée avaient toutes deux tirées en longueur. Je commençais d’ailleurs à vraiment avoir mal aux pattes alors même que je recevais un appel de mon Capitaine afin de rejoindre le Bronx pour apporter de l’aide au service de santé… ce qui voulais dire que ma soirée venait de se faire très largement et très violemment shooter en pleine face. HEADSHOT ! Ce qui voulais dire heures sup’, et surtout… adieux la belle pizza que je devais partager avec Jasper. Ça s’était moche. Surtout que j’avais pondu une puncheline de qualité à lui fourrer dans les dents, c’était donc la déception totale ! Mais je ne pouvais décemment pas rejeter une demande d’aide de la part des membres de l’unité de santé citoyenne. J’avais donc rapidement enfilé un sweet et une veste de sécurité à l’effigie des pompiers de New-York et avait rejoint le lieu de rendez-vous pour une maraude de quelques heures.

C’était toujours quelque chose d’aussi beau, altruiste que désolant. C’était dur, de voir ces gens crever de faim, de froid en plein cœur d’une ville si riche et surtout au milieu de ses jeunes qui préféraient bousiller leurs vies en vendant de la drogue. Ok, j’étais peut-être un peu vieux jeu, et quelque peu hypocrite car j’étais la première à apprécier un petit joint de temps en temps. Mais pas dans l’excès. Pas dans la démesure, rien qui justifiait la misère et l’addiction. J’œuvrais pour un monde meilleur… Alors voir ces gens faire voler en éclat mes certitudes me foutait toujours les boules. J’étais donc suffisamment sur les nerfs en reprenant la route plusieurs heures après, pour enfin rentrer chez moi, quand un chauffard s’amusa à me faire la queue de poisson du siècle ! Un coup de volant trop incontrôlé, et je passais une ligne blanche et éclatait le rétro d’une bagnole qui arrivait en face. Putain mais c’était bien ma veine ça ! Je sentais déjà la moutarde me monter au nez et me picoter dangereusement … C’est pourquoi après m’être arrêtée un peu plus loin, j’avais pris le temps de me remettre de mes émotions. Je respirais profondément à plusieurs reprises. Surtout, ne pas s’enerver… La personne en face n’était pas fautive, je ne l’étais pas non plus… établir le constat serait rapide et je pouvais alors trouver du réconfort en vidant mon frigo ou celui de n’importe qui d’autre. Mais à peine sortie du véhicule, nouveau headshot de la part de la gonzesse qui s’amusa à me glapir la phrase la plus insolente qui soit dans ces circonstances.

Trop tard pour faire ça calmement… La goutte d’impertinence venait de faire déborder le vase de ma patience.

« Et toi tu te l’es carré dans le cul sans penser à t’en retirer les doigts ?! Hahaha allez on est tous morts de rire, t’en a d’autre des comme ça que je me pisse dessus ? »

Tutoyer… le manque de respect. Mais je n’y avait pas fait attention. Il n’en avait pas fallu plus pour que j’explose. Mais je me rappelais vite que la fille-pas-aimable n’y étais pour rien. Me pinçant l’arête du nez, j’expirais à nouveau en trépignant dans mon uniforme pour éviter de péter un plomb.

« Bon ok… on va se calmer et éviter de finir en taule parce qu’on s’est trucidés respectivement sur la voie publique. De toute manière le fautif c’est barré sans attendre alors … je signe et je me casse. Tu as un constat ? »


Parce que moi j’en avais pas… soirée de merde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Highway to Hell (ft. Zohra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I'm on the highway to hell ♦ Myndi & Tyler
» Seth A. FARHELL ♠ I'm on the highway to Hell
» D4 ➺ highway to hell (Sagitta, Aloysius, Serena, Skyler, Jubilee & Amelya)
» Louiséa & Kenneth, highway to hell.
» MAKSEZIA ; « highway to hell »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baby, Talk Is Cheap :: NEW YORK STATE OF MIND :: THE BRONX-