AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▸ bavardages : 61

MessageSujet: T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra) Dim 12 Mar - 21:45

Wheeler Time
Encore une journée à combattre la terreur par la bravoure, à protéger les honnêtes citoyens de New-York face au danger et à éviter que la ville ne s’embrase… Non je déconne. Aujourd’hui avait été ce que l’on appel à la caserne, un jour sans. Mais alors pour le coup, vraiment sans ! Les quelques SOS auxquels il avait fallu répondre n’avait rien eu de palpitant. En cette fin d’hivers pourtant, il y avait du potentiel ! Le gens ne prenaient jamais garde à rien en hiver… Mais hormis quelques malaises et un chien sur une pergola (ne me demandez pas comment…), j’avais passé la journée à me tourner les pouces avec les gars à la caserne. On avait tout de même bien fait chauffer le ballon de basket histoire de se dégourdir les pattes et faire passer le temps. Cela avait d’ailleurs tourné en guérilla… la faute à mon côté mauvaise perdante il parait. J’y croyais pas une seconde (menteuse), les mecs, ils trichent comme ils respirent (mauvaise foi). Enfin, la journée était enfin terminée et c’était maintenant l’heure de rendre visite aux Wheeler. En voilà une bonne nouvelle ! Il y avait de quoi se réjouir, depuis le temps qu’elle n’avait pas vu Joyeux (Drake) et son franfrelin de frangin ! En réalité, c’était Abraxas qui m’avait invité à venir passer la soirée chez eux. Quoi de plus étonnant vu la sociabilité débordante de son grand frère ?

Je parcourais alors au plus vite la distance qui me séparait des éclats de rire qui ponctuaient toujours mes entrevues avec Abraxas, et chopais aussi quelques cochonneries à manger au passage. Quelques… Juste un peu, oui oui. De quoi grignoter à peine ! J’arrivais donc les bras chargés de biscuits  apéro, et n’hésitais pas une seconde à franchir la porte du domicile qui n’était pas le mien… Mais tout comme !

« Oh hé, il y a du monde dans la baraque ? »

Immédiatement après mon arrivée, je fus prise à la gorge par une odeur de mec… du genre cadavre. Putain ce que les mecs pouvaient refouler ! Pourtant je passais la moitié de ma journée en caserne mais là, c’était une odeur inédite. Je laissais alors tomber mes victuailles sur le canapé et courrais vers la fenêtre pour ouvrir en grand tout en braillant à qui voulait l’entendre.

« La vache ça pue le fennec ici les gars ! C’est pas possible, vous aérez jamais ou c’est Drake qui s’est enfermé dans un coin par mégarde et qui s’y décompose ? »

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINOU
▸ bavardages : 222

MessageSujet: Re: T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra) Lun 13 Mar - 10:01

Wheeler Time
La journée avait été bonne pour Abraxas, loin de son frère, il était lui même et il adorait faire les blagues qui le rendait populaire. Il avait d'excellents amis sur qui compter. Il était lui même. Les cours étaient finis depuis un petit moment mais Abraxas et les autres étaient parti en courant pour aller au cours de théâtre d'Abraxas. Il prenait des cours en secret parce que si Drake le savait, il enragerait plus que d'habitude. Après une heure de cours, Abraxas se sentit prêt à affronter une soirée, non pas avec son frère mais avec Zohra. Le jeune garçon courut jusqu'à l'appartement. Au moins, il ne serait pas en retard. Il avait même de l'avance et pouvait préparer une petite surprise à son frère. Avec une sourire amusé, il s'amusa à trafiquer le shampoing de son frère. Mais une odeur pestilentielle prit le dessus. Abraxas éclata de rire, fier de sa bonne blague. Entendre Drake hurler une nouvelle fois l'amuserait plus qu'autre chose.

Alors que son piège était prêt, Abraxas entendit une voix qu'il avait envie d'entendre. Il se rapprocha à pas de loups et lança:

"Ouais y a un serial killer...et il est prêt à agir une nouvelle fois..."

Abraxas se plaça en face de Zohra et il exposa son plus beau sourire arrogant. Il était tellement prêt à oublier son frère le temps d'une soirée, qu'il était le même qu'à l'école. A la remarque de Zohra, Abraxas éclata de rire, imaginant son frère s'enfermer dans un placard.

"C'est pas l'envie qui m'en manque Zo... mais il est tellement creux qu'il ne réaliserait pas qu'il est dans le placard... Il a quelques soucis avec les objets... tu vois, il ne sait pas ce qu'est qu'une lampe.... " Abraxas soupira dramatiquement et il imita la voix de son frère:

"Je suis tellement un crétin que j'ai besoin d'aboyer comme un chien pour me faire entendre..."

Et dans un geste faussement mélodramatique, il fit semblant de brandir une canne et il continua d'imiter son frère:

"Je suis tellement vieux que je dois gérer mon magnifique et intelligent petit frère .. je suis tellement jaloux de sa beauté et de sa perfection que je m'enferme dans un placard..."

Abraxas riait tellement qu'il en avait mal aux côtes. Il reprit plus sérieusement:

"Sinon, c'est juste une petite préparation secrète pour le shampoing de Drake tronche de cake... histoire de lui rappeler sa vraie odeur..."
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▸ bavardages : 61

MessageSujet: Re: T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra) Lun 13 Mar - 20:56

Wheeler Time
Le petit con venait de paraitre derrière moi. A peine le temps de finir de brailler qu’il surgissait comme un diable de sa boite pour me faire sursauter. J’étouffais un petit cri de stupeur et me tournais vers lui l’air de rien, quoi qu’un peu raide pour observer son sourire narquois. Puis je plissais les yeux… Son air satisfait ne me disait rien qui vaille. Comme disais un sage Jordanien, il y avait des sourires qui puaient du cul, violent. Ma main à couper que ce petit préparait une saloperie. Derrière ses airs d’ange, il savait en faire baver ! Surtout son frère… Si jamais ne je devais rendre la vie impossible à quelqu’un, il me suffisait d’envoyer Brax’. Mais avec lui la méfiance ne servait à rien… surtout qu’il n’en avait qu’après son frère, paix à son âme.

La tirade qu’il entama ensuite me semblait déjà être du déjà entendu, si bien que je murmurais en même temps que lui « il est tellement creux » avant de lever les yeux au ciel, faussement excéder. Il y avait des choses qu’il répétait en boucle, et depuis le temps que je le connaissais j’avais appris à anticiper certaines de ses paroles. A vrai dire… je le connaissais depuis qu’il était haut comme trois pommes. Raison pour laquelle je le supportais si bien, je crois. N’empêche que je me contentais de croiser les bras, laissant un air de jugement total s’installer sur mon visage pendant que le lutin s’amusait à imiter son frère. Mais il fallut quand même que je me morde la joue, pour ne pas rire à ses pitreries. Puis sans le laisser me détailler cette histoire de shampoing, je lui envoyais une mandale pas bien méchante. Le genre derrière le crâne, comme aurait dû le faire son père pour calmer un peu l’énergumène !

« Arrête de te moquer de ton frère… Tu sais que certaines tares sont héréditaires ? A ta place, je me méfierais. »

A mon tour d’avoir un sourire narquois ! Bon … il fallait dire que Drake ne méritait pas non plus ça. Donc la micro-baffe n’était pas gratuite non plus, mais je n’étais pas là pour faire la leçon au lutin et préférais donc enchainer en souriant franchement :

« Et puis j’ai presque le même âge que lui alors on y va mollo sur les imitations de vieux, où je te botte le cul façon Mortal Kombat… »

Et il devait savoir que c’était vrai ! Pour le nombre de fois où nous nous étions battu comme des gosses. Alors je lui sautais à moitié dessus en faisant mine de l’étrangler en le secouant dans tous les sens, et braillant à nouveau d’une voix de crécelle « C’est qui la vieille ? C’est quiiiiiiiiiiiii ? ». Et puis, une fois sûr qu’il avait assez été secoué, je le poussais dans le canapé avant de sauter à côté de lui et lui filer un petit coup de coude. Cela m’avait manqué finalement, cette complicité.

« Bon alors explique moi, c’est quoi cette histoire de shampoing dégueulasse ? »

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINOU
▸ bavardages : 222

MessageSujet: Re: T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra) Mar 14 Mar - 19:49

Wheeler Time
Abraxas aimait beaucoup Zohra parce qu'il pouvait toujours tout lui dire et qu'il la considérait comme une grande soeur. Mais il ne lui confiait pas grand chose à part ses plans contre son frère. Il préférait parler plus sérieusement avec Sirius. Peut être parce qu'il avait confiance en son petit ami plus qu'en Zohra. Parfois Abraxas ne se comprenait pas. Il était d'ailleurs en train de délirer sur son frère avec elle et il trouvait ça drôle. Mais au dela de ça, cela lui permettait de le détendre face à la situation tendue qu'il vivait chaque jour. Il savait parfaitement qu'il n'avait rien fait et qu'il avait juste un connard de père et un abruti de frère qui n'avait pas d'autre idées intelligentes que de l'accuser de la mort de sa mère et de ses frères alors qu'il n'avait que neuf ans. Lui aussi avait souffert de ne voir personne venir alors qu'il savait que sa mère et Blake devaient venir. Et il avait ressenti une immense douleur quand il avait vu le directeur de son école avec son père. Il avait appris l'accident. Leur morts. Et il en avait voulu à tout le monde.

Abraxas sortit du passé et fixa Zohra, gardant son petit air amusé mais il disparut très vite avec une remarque de sa presque grande soeur. Il savait qu'elle ne l'avait pas dit ça intentionnellement mais Abraxas rentra dans une colère noire que personne n'avait jamais vu auparavant. Son regard était devenu noir et assassin avant de dire froidement:

"Plus jamais tu me compare à ce connard... JAMAIS!"

Abraxas ne deviendrait jamais comme son frère. Son frère puait la haine à plein nez alors qu'Abraxas n'était qu'une bulle d'amour qui recherchait un tant soit peu d'attention. Son frère était vraiment un sujet sensible et ses amis faisaient toujours attention de choisir leurs mots avant de parler de Drake à Abraxas. Néanmoins, Abraxas se sentait légèrement honteux de son comportement, parce qu'il ne voulait en rien trahir sur ce qu'il se passait réellement ici. Il reprit moins froidement et ajouta:

"Déjà d'une j'ai pas sa tronche de cake, et de deux... Il est tellement débile qu'il n'arrive jamais à se souvenir où il habite...."

Son air taquin était revenu, sa colère était passé. Et alors qu'elle l'attaquait juste pour rigoler, Abraxas reprit son imitation de son frère et dit:

"On insulte pas le grand Wheeler qui n'est rien qu'un abruti de première... et toi qui t'approche de l'âge des dinosaures... tu as une sacré force..."

Il se moquait d'elle gentiment. Alors qu'il se faisait secouer dans tous les sens, Abraxas retrouvait sa force de caractère et sa joie avant de répondre:

"Bah on a pas fait de bond dans le temps, donc je dirais que c'est toujours toi le dinosaure..."

Il reprit un petit air suffisant et il s'assit à côté d'elle avant de dire:

"Bah disons que c'est une recette magique contre ses cheveux dégoulinant de graisse... produit pour wc, dissolvant et un petit colorant odeur campagne... ça va hurler quand il va le prendre son shampoing ... "

Il éclata de rire avant de dire:

"Et en plus, j'ai chouré son numéro de carte bleue, comme ça, je vais pouvoir me dédommager de vivre avec lui et de supporter son odeur tous les jours...."

Abraxas savait qu'il allait beaucoup trop loin parfois avec son frère, mais ça lui passait au dessus.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra)

Revenir en haut Aller en bas

T'es mineur ? Bah ca va la bière c'est comme la limonade... (Abra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mineur humain pour warhammer jdr
» Talir, mineur de la moria
» Un pub anglais offre bière et tatouages à ses clients...
» Trade mineur - Dallas Détroit
» En Norvège, de la bière coule des robinets...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baby, Talk Is Cheap :: NEW YORK STATE OF MIND :: MANHATTAN :: HABITATIONS-